Pourquoi trouve-t-on des vers de terre sur les routes ?

Nous voyons les vers de terre comme des sédentaires, absorbés par une vie ingrate de mineur de fond, mais les voyons-nous bien ? Bref, quand le temps est propice, gris et humide, ou pluvieux, en avant toute et qu’importe les obstacles, un ver de terre qui a décidé de tracer la route n’y va pas par 4 chemins. J’en observe même qui enjambent ma serre ! 7 mètres de plastique à franchir avec une façade nord bien abrupt et une piste noire au sud.

Lombricologie. Pipi et caca sont les deux mamelles de l’humanité, et ça n’a rien de scatologique !

Le titre est accrocheur, mais qui aurait accroché avec Une richesse méconnue, un enjeu planétaire, le phosphore ; ou Un sol fonctionne comme une piscine, en circuit fermé. D’accord, j’avais aussi ça sous le coude : Faire pipi pour nourrir ses vers de terre, faire caca pour nourrir ses vers de terre ; mais le mot mamelles illustrait à merveille ce sein qu’on ne veut pas voir.

Amis des vers de terre, bonjour !

Le 21 octobre dernier, c’était la journée mondiale des vers de terre, et ils sont des milliers à avoir rejoint le grand Cercle des Amis du ver de terre. D’accord, des journées mondiales, il y en a tous les jours, mais celle-ci doit nous rappeler qu’il y a un lien direct entre notre assiette et leur assiette ! Mais ce lien causal entre nos gamelles ne tombe pas sous le sens tout de suite, puisque nous avons été tous conditionnés à voir le monde autrement. Une journée mondiale réussie

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial