Les buttes de culture sont-elles une alternative à la crise agricole ?

34 thoughts on “Les buttes de culture sont-elles une alternative à la crise agricole ?

  1. Toutes mes félicitations pour ce fascicule trés claire et avec le quel je partage complétement ce que vous avez écris . Merci pour vos connaissances et ce coup de pied dans la ” butte ” .

  2. Une question un peu (trop?) hors sujet; dont je n’ai vue aucune répoinse dans mes recherches:
    Es-t-il judicieux/recommandé lorsqu’on repique des salades (de godets ou plein champ) de fgaire comme le spoireaux: retailler/couper environ 1/3 de la hauteur de feuilles (d’environ 10 cm dépassat de la terre ou du substrat) ?

  3. ” le monde ne mourra pas par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement ” merci pour l’émerveillement et ce réveil auxquels me convient ce livre ainsi que votre “‘éloge du ver de terre ” ….. vivant qui ne m’inspirait pas je dois le dire un émerveillement (et respect) sans borne avant la lecture de votre livre !

  4. Merci beaucoup pour ce précieux ouvrage. Un grand MERCI à vous de diffuser ce savoir et cette expérience !

  5. Merci pour ce partage. Une inspiration pour mon jardin. En espérant pouvoir partager un jour aussi, lorsque j’aurai un peu de savoir, moi aussi, grâce à vous.

  6. Bon, je ne risque pas de faire des buttes vu que je cultive sur mon balcon, mais toute connaissance est toujours bonne à acquérir et je ne désespère pas de trouver nombre de conseils utiles pour améliorer ce biotope miniature.
    Merci beaucoup.

  7. Bonjour et merci pour votre contenu gratuit, mon mari et moi nous essayons justement à la permaculture ! Nous ne sommes pas avares de conseils comme les vôtres

  8. Bonjour Christophe,
    Grand merci pour ce partage ! De l’histoire et de la pratique, quoi de mieux pour comprendre cette méthode 🙂
    N’hésitez pas à mettre des photos dans votre future édition en poche ! Lydia

  9. Merci de ramener les brebis égarées sur le droit chemin. Ce que l’on observe à travers toutes ces écoles sur le net c’est que cela ressemble beaucoup plus à des intérêts sectaires pour vendre des spots publicitaires que d’informer les esprits sur l’état de la planète. Vu sous cet angle, en effet nos organes sont insensibles à son état. Mais je veux continuer à croire que l’observation et le bon sens seront toujours là pour rappeler à nos fantasmé la réalité. Bien à vous.

    1. Salut Abdeslam,

      Je ne suis pas certain que les mots brebis, égarées et droit chemin soient des qualificatifs adaptés à mon travail… 🙂 puisque je ne cesse de “bêler” de sortir du troupeau et des sentiers battus… Belle journée

    2. Permets moi de clarifier mon propos. Quand je suis à la recherche de solutions pour traverser la rivière et qu’on me propose une barque, je penserai probablement que c’est l’unique et la meilleur. Mais si un autre me dit que je ferai mieux d’apprendre à nager et que la barque que l’on me propose risque d’être à fond troué cela me permettra de faire mon propre choix. Alors en effet l’expression que j’ai choisi supposait des choses que j’étais loin de penser. Excellente journée.

  10. Merci beaucoup, cette lecture est arrivée juste à temps avant que je ne me lance à la recherche de matières premières pour faire quelques buttes… Pour l’instant je n’ai fait qu’un petit jardin en carré que je viens de démarrer donc à voir quelle sera l’étendue du désastre. J’ai déjà beaucoup de limaces sous le paillage… Le reste du jardin est encore vierge donc je peux encore tenter de faire mieux… Difficile cependant sachant que le terrain a été rempli avec des débris de construction + terre + déchets (plastiques et autres)… J’imagine que vous allez penser que je ferais mieux de déménager… vu qu’en plus j’habite sous une ligne de décollage d’avions 😀

  11. Bonjour !
    Je vous suis reconnaissante pour cet ouvrage gratuit ! Il nous informe et nous permet d’être plus curieux en allant au fond du sujet. Merci encore (PS: vous avez quel âge ? C’est pour les livres de poches !!! )

    1. Bonjour Bellechasse,

      Pour répondre à votre question, je ne suis pas jeune, plutôt vieux vu l’état de décrépitude, mais je peux encore tenir le coup longtemps… toujours sur la base d’une heure au 10 000. Une heure, une heure cinq, suivant le déniveler 🙂 Belle journée

  12. Ah les buttes… je n’en peux plus d’entendre les gens les vanter, bien souvent c’est ceux qui n’en ont jamais fait. Moi j’en ai déjà fait… à contre cœur pour aider des amis qui voulaient absolument démarrer leur vie de jardinier sur les chapeaux de roue, je vous raconte pas les besoins en arrosage de ces trucs là ! Merci pour ce blog qui pousse à la réflexion, il est d’utilité publique dans le petit monde du jardin “moderne”.

  13. Bonjour et merci pour votre livre, dans 3 ans et si la vie le veut je rentre dans mes pyrénées 1 hectare et demi et je me lance dans la permaculture
    vos conseils seront le bienvenu et peut être en demande de stages et de mode d’emplois de contacts de conseils du social
    merci encore bien à vous

  14. Bonjour et merci pour ce contenu. est il possible d’avoir un jour tous vos contenu et connaissances accessible en format livre de poche. j’essaie d’avoir moins d’utilisation des nouvelles technologies qui sont polluants et garder de PDF ou les imprimer n’est pas écologique.

    1. Bonjour,

      Une partie des contenus a déjà été publiée. Quant à une édition en livre de poche, ça ne dépend pas de moi…

      Ceci dit, si vous êtes jeune, la dernière version de mes contenus sera effectivement imprimée en poche après ma mort… 🙂 Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial