Le ver de terre dans Marianne pour la seconde fois cette année

Lettre ouverte à ma députée,
Manon Meunier, ingénieure agronome

Si le 14 décembre dernier, l’État a reconnu officiellement le rôle essentiel des vers de terre dans la bonne santé des sols, il faut désormais continuer d’avancer, car juridiquement ces derniers n’existent pas ! Idem pour leur habitat, les sols, cette ressource naturelle non renouvelable et vitale pour l’humanité.

Vitale, mais qui n’existe qu’en très petite quantité sur notre planète. Une vraie terre rare au sens étymologique…

Ma présence dans les médias depuis la sortie de l’Éloge du ver de terre en 2018

— « Le Haut-Viennois Christophe Gatineau a une nouvelle fois reçu l’adhésion du grand public dans son combat pour réhabiliter le ver de terre ; classé deuxième sur les douze personnalités du Limousin qui ont marqué l’année 2018. » La Montagne & Le Populaire.

Publié cette année-là chez Flammarion, l’Éloge du ver de terre marque un tournant quant à ma présence dans la presse.