Saison 8 du Jardin vivant

Épisode 9 : Lancement de la souscription pour un nouvel Éloge du ver de terre
Avec de nouvelles révélations sur cette armée de l’ombre qui, chaque jour, sous nos pieds, prépare nos repas de demain ! Une mise à jour majeure avec un contenu augmenté et actualisé.

Épisode 8 : Renards. Pourquoi leur destruction accélère l’effondrement de la biodiversité
Il y a des évidences pas évidentes au premier coup d’œil, mais la destruction systématique des renards entraîne par ricochet celle d’espèces strictement protégées.

Épisode 7 : Pourquoi inciter les enfants à mutiler les vers de terre
Épisode 6 : Le Grand prix du Lombric d’or est attribué à
Épisode 5 : Un monde sans pesticides est-il encore possible ?
Épisode 4 : La butte de permaculture ou le mythe de l’abondance
Épisode 3 : Et si l’accès aux fruits et légumes pour tous n’était plus garanti
Épisode 2 : L’ENGRAIS VERT, un engrais sous forme de plantes
Épisode 1 : Spécial POMMES DE TERRE : les conserver, les reproduire, les résistantes au mildiou

Toutes les saisons précédentes ont été recyclées, sauf :

08/05/2022 : MILDIOU de la pomme de terre : les variétés qui résistent
24/10/2021 : Grand prix du LOMBRIC D’OR 2021 : Christophe HAGET
03/07/2021 : Un autre regard sur la TAILLE DES TOMATES
06/02/2021 : Quelle est la bonne date pour RÉUSSIR SES SEMIS ?
06/02/2021 : Pourquoi cultive-t-on légalement des OGM en France
16/08/2020 : Autonomie alimentaire : quelle surface pour l’être ?
12/02/2020 : Dans les coulisses du vivant, les RACINES
19/01/2020 : Attaquée, une plante se défend comme un animal !
19/01/2020 : Dire que les mégafeux australiens auraient pu être évités !

Saison 1 du ver de terre

Épisode 1 : Épicentre mondial du ver de terre depuis 1872, le Limousin, une histoire méconnue
1872, 1881, 1920, 2018, 2020 et 2021 sont des dates clefs dans la reconnaissance des vers de terre comme des acteurs majeurs de la biodiversité. Et étonnamment, toutes ces dates prennent racine dans le Limousin, cette « province » de la région Nouvelle-Aquitaine !

Épisode 2 : Est-ce ainsi que les vers de terre vivent ?
Ne perdons jamais de vue que les vers de terre ne se nourrissent pas de terre ! Et dans un système agroécologique, permaculturel ou naturel, les plantes qui nous nourrissent, ou nourrissent les animaux que nous mangeons, se nourrissent grâce aux habitants du sol, dont les vers de terre.

Épisode 3 : Contrairement à la poule, le ver de terre abandonne ses œufs
De la cigogne en passant par le merle, la taupe ou le lézard vert, le hérisson, le crapaud ou la poule, la liste serait trop longue, je ne lui connais que des ennemis. Quel lien avec le fait qu’il abandonne ses œufs ? À priori, aucun. Notez que le coq n’en fait pas plus pour les œufs de sa poule !

Épisode 4 : Le ver de terre est-il (vraiment) cannibale ?
Mange-t-il de la viande comme un cannibale, ou bien est-il aussi inoffensif que la vache qui paît, re-paît et repeint les paysages avec sa longue langue râpeuse ? En d’autres mots, un ver de terre se laissera-t-il mourir de faim face à une entrecôte à point ?

Épisode 5 : PLATHELMINTHES. 4 ans après l’invasion, les vers géants ont-ils exterminé les vers de terre ?
Le 24 mai 2018, dans le sillage de l’opération Sauvons le ver de terre, une information envahit tous les médias nationaux en quelques heures. Les titres annoncent l’imminence d’une nouvelle catastrophe naturelle : la fin des vers de terre !

Épisode 6 : Une belle bouse cette journée mondiale des vers de terre 2022
Je vous le dis, c’est ma dernière journée mondiale des vers de terre ! Outre que pourrait venir mon tour : “Viendra mon tour, où moi aussi, je glisserai sous la surface, pour te rejoindre sans détour, je ferai don de ma carcasse…”, Grand prix du Lombric d’or 2022. Je suis fatigué de faire l’attaché de presse pour presque rien, d’envoyer quantités de mails et autant de coups de fil pour motiver mes confrères à profiter de cette journée pour parler d’eux.

Épisode 7 : ERREUR de pesée, les vers de terre ne sont pas la 1re masse animale terrestre
Et de loin, de très loin, ils pèsent même moins lourd que les virus sur la planète ! La première masse animale, ce sont les arthropodes : insectes (fourmis, abeilles, papillons), crustacés (cloportes), myriapodes (mille-pattes) et arachnides (araignées). Il n’y a pas photo, ils pèsent 10 fois plus lourd que les vers de terre ! Explications.

Autres

2 aout : Le ver de terre est en danger, et nous regardons ailleurs
5 sept. : Le modèle agricole doit être revu pour faire face aux conditions climatiques
23 sept. : Les pesticides auraient dû rester l’exception