Naissance d’une forêt : quand la nature reprend ses droits !

Parmi les expressions qui m’agacent au plus haut point, il y a : la nature reprend ses droits !!! Comme si elle en avait plus que nous 😅 Je plaisante, je me suis déjà longuement exprimé sur le sujet : « La Nature n’existe pas, toutes les espèces sont faites du même bois, sauf à considérer que l’humain aurait été taillé dans un bois différent, un autre arbre, sauf si le mot Nature définit le monde de l’animé sans distinction aucune. » Lire +

Reprendre ses droits !

Reprendre quand une espèce a pris plus que les siens ! Je me suis souvenu n’avoir pas pris les miens sur une prairie depuis près de 20 ans. Alors, hier matin, caméra au poing, j’y suis retourné. Certes, les images ne sont pas spectaculaires vu la saison, mais en été, la végétation est si dense et peu pénétrable.

C’est un pré que j’avais délaissé. Et le jour où j’y ai remis les pieds, j’ai vu plein de petits bouleaux, saules, noisetiers, chênes, et une plante carnivore 😶‍🌫️. C’est elle qui m’a décidé à me retirer définitivement, et à laisser les autres espèces se débrouiller entre elles.

À part ça

Depuis la sortie de, La méthanisation agricole, une énergie qui sent le gaz, ça ne gaze pas fort, tant les attaques sont quasi quotidiennes. Et elles se sont intensifiées depuis que j’ai écrit que le biogaz posait autant un problème agronomique que climatologique !

En effet, le gaz vert n’est pas logique pour le climat, puisqu’il augmente l’effet de serre. Et il l’augmente, car il augmente la concentration atmosphérique en CO2. Ce n’est pas moi qui le dit, mais les sciences physiques : c’est la concentration qui fait le réchauffement. Sachant que quasi la moitié de nos émissions de CO2 persiste des siècles dans l’atmosphère, oui, on peut dire que les méthaniseurs sont des usines à dérèglement climatique comme les centrales à charbon. Et un jour, comme toujours, on pointera du doigt le monde agricole. Comme s’il était responsable de l’irresponsabilité de l’État et de la moutonnerie de ces scientifiques qui préfèrent regarder ailleurs.

Non, non, les attaques ne sont pas venues des pros méthanisation, mais des autres ! Même de certains antis qui carrément censurent mon livre !!! Ou de certains écologistes qui se comportent comme des inquisiteurs du 16e siècle. Bref, pour eux, je clive, je désinforme, je simplifie… Sans oublier que je refuse le débat et la controverse. Finalement, du très ordinaire dans la mise en cause. Reçu d’un directeur de recherche il y a 2 jours. La méthanisation : « il s’agit d’un cycle bouclé avec la photosynthèse ! » Puis : « Le CO2 émis par un méthaniseur sera inférieur à celui émis par un process de dégradation naturelle. » Un classique de la rhétorique climatosceptique.

Nous y reviendrons la semaine prochaine avec le physicien Daniel Chateigner. En attendant, tous dans mon pré 😅 Bonne semaine

J’apporte la preuve qu’on peut créer des forêts sans argent et sans rien faire, sauf qu’il faut beaucoup de temps. Et les espèces qui s’y développent ont généralement pas ou peu de valeur commerciale contrairement aux forêts cultivées.



Sorti le 20 novembre, en librairie ou dans la boutique du Jardin.
Nous utilisons PayPal, nul besoin de vous inscrire ou d’avoir un compte,
vous payez directement en CB. Prix : 14 € ACHETER ou en SAVOIR +

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est WEB-Energie-qui-sent-le-gaz.jpg

One thought on “Naissance d’une forêt : quand la nature reprend ses droits !

  1. Merci Christophe pour cette approche sensible de ce lieu laissé au bon vouloir du vivant (humains mis à part).
    La vie foisonne à ce moment, rapidement en fait.
    Sachons le faire plus souvent en plus d’endroits, lieux de répit pour les autres formes du vivant.
    Je tente de le faire aussi ici, dans la Baie du Mont Saint Michel.
    Merci pour tes combats et les partages que tu en fais.
    jipé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial