Réussir ses ENGRAIS VERTS avec Gilles Domenech : quelles espèces semer et quand ?

On les appelle engrais ou couverts végétaux, fumure verte ou intercultures, et l’agronome Joseph Pousset soutient que leur culture pourrait être aussi ancienne que l’agriculture. Je consacre tout un chapitre aux intercultures, ces cultures intercalées entre 2 cultures alimentaires, dans mon prochain livre à paraître fin novembre.

— « La première fonction d’une interculture est de capter du carbone atmosphérique pour nourrir la biodiversité de la vie sous terre. » Gilles Domenech, microbiologiste des sols et spécialiste des engrais verts et des intercultures. L’entretien que je vous propose a été enregistré le 4 octobre. Et il démarre fort :

— « Le mot engrais vert est trompeur, car leur rôle n’est pas vraiment de fertiliser mais de capter en priorité de l’énergie pour le sol ! » Désolé, je ne peux pas m’en empêcher 😘 : de l’énergie qu’on veut aujourd’hui détourner pour en faire du gaz ou de l’électricité.

Je vous conseille également la lecture de cette fiche de l’ITAB : Les engrais verts en maraîchage biologique. On y apprend que les crucifères sont idéales pour couvrir rapidement le sol, quand les graminées fourragères sont plus efficaces pour fissurer le sol. À compléter avec l’article que j’avais édité sur les 5 idées reçues sur les légumineuses.


L’ACTUALITÉ DE LA SEMAINE

Grand prix du Lombric d’Or !

😎 L’opération NU comme un ver ou se mettre à poil pour sauver le ver de terre est en cours. La première photo sera publiée le jeudi 21 oct. pour la Journée mondiale des vers de terre. Ce jour-là, nous diffuserons au moins 2 interviews surprises de personnalités.

🌼 Ce jour-là, publiez sur votre mur, sur votre blog, ou adressez-nous quelques mots à son égard, une poésie, une photo de vos vers, vous nu (sans être à poil) comme un ver… Bref, quartier libre 😅 Faites-le-nous savoir et nous relaierons le dimanche ceux qui nous ont touchés. Et celui qui nous aura touchés le plus, recevra le Grand prix du Lombric d’Or, à savoir les 2 livres, L’ÉLOGE du ver de terre + SAUVER le ver de terre, plus une MENTION dans le 3e : La vie secrète des vers de terre😊

La méthanisation serait bonne pour l’agriculture biologique !

Lu dans le rapport publié mardi dernier par le Sénat. Et le sénateur écologiste, rapporteur de la commission sénatoriale en charge d’évaluer la méthanisation agricole dans le mix énergétique, a même déclaré : « La méthanisation est un atout pour la transition énergétique. » Car elle permet de décarboner notre énergie et diminuer notre empreinte carbone 🤢 À dimanche prochain.

Previous post [ Méthanisation agricole ] Mes premières conclusions 😊
Next post Les VERS DE TERRE sont-ils la première masse animale terrestre ?

2 thoughts on “Réussir ses ENGRAIS VERTS avec Gilles Domenech : quelles espèces semer et quand ?

  1. J’ai planter l’année dernière un figuier de 2 ans dans mon jardin pourvu d’une terre lourde argileuse moyennement profonde (50 cm de terre puis schiste).
    Plantation faite dans les “règles de l’art” ==> Trou de 75*75*50 + mélange terre/sable de rivière/terreau, … Depuis il grandit très bien.
    Pour son développement futur je souhaitais savoir s’il était pertinent de planter des féveroles autour de l’arbre à environ 2 mètres afin d’aérer la terre ?

  2. Merci beaucoup Christophe de m’offrir cette tribune sur ton site 😉 !
    Oui tu as raison d’insister sur le fait que le rôle n°1 de l’engrais vert c’est de capter l’énergie solaire !
    Concernant les crucifères, une que j’affectionne particulièrement est la navette : super système racinaire, hyper rustique, capacité à supporter les hivers les plus rigoureux, idéal pour les couverts à implanter maintenant 😉 !
    Voici l’adresse de ma boutique : https://boutique.jardinonssolvivant.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial