Crowdfunding : La méthanisation agricole, une énergie qui sent le gaz !

Édition d’un livre pour comprendre toutes les implications de la méthanisation agricole. Un projet en cours de développement et à découvrir sur Miimosa, la 1ère plateforme de financement participatif exclusivement dédiée à l’agriculture et à l’alimentation de demain.

Nous avons besoin de vous

Depuis octobre 2014, naissance de ce blog, c’est la première fois que nous vous demandons de préacheter un livre. Et si nous le faisons, ce n’est pas par gaité de cœur, mais uniquement parce que nous sommes obligés ; les éditeurs réclamant du positif coûte que coûte.

J’aimerais bien écrire sur un avenir radieux, mais la méthanisation agricole des sols est probablement l’attaque la plus sournoise contre l’agriculture durable et le monde agricole, contre la nature, la biodiversité et la planète.

Aussi verte soit-elle,
la méthanisation agricole est bien plus qu’une énergie,
c’est un changement civilisationnel déguisé en transition écologique.

Mais attention,

ce livre ne sera pas un réquisitoire contre la méthanisation, en disant que ça pue, ça pollue et que c’est de la merde comme les éoliennes et le glyphosate !!! Non, non, ce n’est pas le style de la maison, aussi stérile et pitoyable que de mettre tous les agriculteurs et les agricultrices dans le même sac pour les rendre responsables de tous les maux de la planète.

D’ailleurs, beaucoup sont aujourd’hui sceptiques sur l’avenir de cette énergie : 3 syndicats agricoles sur les 5 s’interrogeant même sur le bien-fondé de son développement tous azimuts. Même l’un des inspirateurs du programme agricole d’Emmanuel Macron a changé d’avis. Et il n’a pas mâché ses mots le 18 aout dernier dans Le Monde : « C’est l’énergie renouvelable la plus subventionnée, avec une approche complètement erronée de l’intérêt agroécologique. C’est grotesque, énorme, une hérésie ! Ça finira de façon scandaleuse. ».

Alors voilà, comme pour les pesticides et les engrais azotés, nous n’avons pas toutes les cartes en main, il manque des données auxquelles cet ouvrage va palier.

C’est en préparant un débat avec l’ancien ministre de l’Agriculture,

M. Stéphane Le Foll, que j’ai été interpellé par certaines idées qui circulaient sur la méthanisation. Et en premier, qu’elle n’aurait que des bénéfices sans aucun inconvénient ! 

On associe la production de biogaz à une démarche agroécologique et durable.

Soit. Mais pour le synthétiser, on soustrait en amont le carbone qui nourrit habituellement la vie des sols vivants dont les vers de terre. Finalement, on confisque la nourriture de la biodiversité souterraine qui fabrique la nourriture des plantes qui nous nourrissent ! D’ailleurs, les sols, pourront-ils nourrir et produire du gaz en même temps ? Tiendront-ils le choc ? Personne n’en sait rien. Il y a aujourd’hui beaucoup trop de questions sans réponses pour être optimiste quant à cette alternative au gaz naturel.

En échange de nous soutenir en préachetant le livre,
nous vous offrons de belles contreparties : découvrir


Résumé du projet 

Si la photosynthèse transforme l’énergie solaire en énergie alimentaire, la méthanisation agricole transforme cette énergie alimentaire en énergie thermique et électrique, en gaz et électricité. 

Et quand ses promoteurs voient dans ce gaz vert une solution positive et durable pour la planète, une partie de la communauté scientifique y voit la mort programmée des sols et l’effondrement de notre système alimentaire. Alors, qu’en est-il réellement ? C’est l’objet de cet ouvrage dont la sortie est prévue pour le mois de novembre prochain.

La France vise l’autonomie en gaz pour 2050. Et pour l’atteindre, l’État s’appuie sur nos sols agricoles et les agriculteurs pour produire le biogaz, cette énergie vendue aujourd’hui à l’opinion publique comme un complément de revenu pour les producteurs et un bras de levier pour diminuer les gaz à effet de serre.

Pour le complément de revenu 

Rien n’est moins sûr, l’État ayant déjà annoncé que le prix de rachat baissera au fur et à mesure que la production augmentera ! Madame la ministre de la Transition écologique, le 12 mai 2021, devant la commission du Sénat en charge d’évaluer la méthanisation dans la politique énergétique de la France : 

— « Le biogaz n’est viable que si on baisse les coûts de production (…) 

« Aujourd’hui, l’État achète le biogaz 5 à 10 fois plus cher que le gaz naturel, alors il est indispensable que la hausse de la production s’accompagne d’une baisse des coûts. » Des propos qui rejoignent ceux de madame la directrice générale d’Engie en 2018 : 

— «  La production de biogaz est quatre fois plus chère que celle du gaz naturel. Il y a un gros effort à faire. » Qui fera l’effort : l’acheteur ou le producteur ?

Qui fait l’effort en général : le banquier ou l’ouvrier ?

Le paysan ou le supermarché ? À qui profite l’emprise de Lactalis sur le marché du lait : au bien-être animal, au bien-être des producteurs ou au bien-être de ses actionnaires ?

À la Coordination rurale, on dit que le complément de revenu ne doit pas être un revenu de substitution. Autrement dit, ne doit pas être un énième simulacre où les agriculteurs seraient les dindons de la farce. 

Plusieurs syndicats agricole rappellent par ailleurs que la mission essentielle de l’agriculture est alimentaire. Elle est de nourrir les humains avant d’alimenter les capitaux et les réseaux de gaz. Quant à la Confédération paysanne, pour toutes ces raisons, elle réclame un moratoire. Je partage. Cf. la lettre du 27/07/2021 au président de la République. Lire la suite sur Miimosa 🙂

Previous post M. le Président, je vous ai écrit une lettre
Next post Big bisou en vidéo 💋 : premier objectif atteint, en route pour le second 😘

2 thoughts on “Crowdfunding : La méthanisation agricole, une énergie qui sent le gaz !

  1. Merci pour cette belle initiative. Ce sujet est complexe et il faut pouvoir expliquer les incidencesxgraves de cette pretendue energie verte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial