Le bilan carbone du biogaz n’est pas bon pour les sols vivants

La méthanisation agricole soustrait aux plantes le carbone qui nourrit les sols vivants, dont les vers de terre. Sachant que 75 % des espèces de la planète vivent dans les sols, et que les vers de terre sont la première masse animale terrestre, les supprimer en supprimant leur nourriture pour en faire du gaz n’est pas un mince projet. D’autant que les supprimer, c’est également supprimer ceux qui s’en nourrissent.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial