Découvrir le Jardin Vivant

Avec plus 200 variétés végétales, le jardin s’étend sur 1/2 ha prés du lac de Saint Pardoux, à 400 m d’altitude et à 25 km au nord de Limoges.

Il est cultivé suivant les principes du jardin vivant ou de l’agroculture, c’est-à-dire en auto-fertilité : sans engrais ni fumier ni compost ni pesticide ni labour ou paille… Sans intrant sauf de l’huile de coude, du savon noir et un peu d’essence !

[ C’quoi l’agroculture… l’agriculture qui ne nourrit pas ses plantes ! ]

3 vidéos du jardin


La plupart des semences sont auto-produites
et les arbres fruitiers issus de semis.

→ La sélection est orientée pour EXPLOITER AU MAXIMUM le potentiel génétique des plantes avec un MINIMUM D’ÉNERGIE ; le but étant d’avoir toute l’année des fruits et des légumes qui se conservent sans frigo ni congélo : en cave, en terre ou en silos.


Une serre de 40 m² fabrication maison complète l’installation ainsi que 3 petits champs et un bois. Pour l’arrosage, les eaux de pluie sont stockées.

 

Arbres
+ 50 pommiers dont une vingtaine de variétés anciennes greffées sur francs, M120 et M106 – poiriers (5 variétés) – pêchers des vignes – pruniers (3 variétés anciennes de Reine Claude + d’Ente, mirabelliers…) – cerisiers sauvages et greffés – Châtaigners sélectionnés, sauvages et greffés (Bournette) – Hamamélis de Virginie – Figuiers – Noisetiers (4 variétés + sauvages) – Saules pour osiers et manches (25 variétés) – Tilleuls…

+ arbres sauvages type fusains, bourdaines, cornouillers, lauriers, buis, prunelliers, hêtres…
+ 2 bambouseraies ( 4 variétés), bananiers, cassissiers, mûriers, framboisiers, kiwis…

Légumes et plantes cultivées
Agastache, Artichauts gros vert de Laon, asperges d’Argenteuil, ail, amaranthe type « Népalaise », aneth, arroche rouge, basilic vivace, basilic sacré, bette verte à couper, betterave di Chioggia, blé Poularde, bleuet, bourrache, capucine, carde, carotte (2 variétés : automne et hiver), cèleri branche d’Elne, cèleri rave monarch, choux (cœur de bœuf, rouge, fleur, romanesco, Milan d’hiver), ciboulail, ciboulette, chicorée, consoude, coquelicot, cornichons fin de Meaux, courgette jaune, crocus à safran, échalote, échinacéa, épinard perpétuel, fenouil doux de Florence et tardivo di Sarno, fève, fraisier (3 variétés), grande camomille, guimauve, haricots rouges Rognons de coq et Tarbais, haricots verts (Triomphe de Farcy et rustique de Nazareth), houblon, hysope, immortelle, lentilles, lin, livèche, luzerne, maïs tricolore du Mexique et doux, mélisse, menthes (4 variétés : poivrée, marocaine, anglaise,…), moutarde jaune, miscanthus géant et Sinensis, nigelle de Damas, œillettes bleue, oignons, onagre, orges (2 variétés anciennes), panais, passiflores, persil, petits pois nain merveille de Kelvedon, phacélie, pyrèthre de Dalmatie, physalis, pimprenelle, poireaux de Mézières, poivrons verts, potentille, prèle américaine, radis, réglisse, rave de Treignac, rhubarbe, romarin, roquette cultivée, 3 variétés de laitue (blonde de Paris, Rouge grenobloise, dorée du printemps), sarriette, saponaire, sauge (sclarée, ananas, officinale), salsifis Mammouth, stévia, scorsonère Géant Noire de Russie, seigle (Millevaches et Ceillac), shiso, soja vert, tabac, tanaisie, tomates (Cœur de bœuf, merveille du jardinier, green zebra, Sibéria, Cornu, Noire de crimée, Ananas noir), tournesols ( Mongolian géant, Titan, California Grey Stripped, Mammoth,  Havasupai Striped, Tarahumara), thym, trèfle incarna, verveines officinale et citronnée, Vignes (plusieurs variétés dont Noha)

Plantes sauvages
Armoise, bouillon blanc, chardons, ronces, fougères, joncs… mauves (musquée, officinale et à feuilles rondes), millepertuis, orties piquantes et royales, pissenlit… et sous réserve une droséra.

8 réflexions sur “Découvrir le Jardin Vivant

  1. Bonjour, et merci pour tout ce que vous faites.
    J’ai peut-être mal lu, mais je ne trouve pas le topinambour dans votre jardin.
    Il y a une raison particulière à cela ?
    Les vers l’aiment autant que moi, et il est boudé par le mildiou…
    En plus il se conserve sans cave, sans congelo et sans silot, il suffit de le laisser tranquille.

    1. Bonjour,

      Je ne cultive pas le topinambour pour la raison inverse à vous : je n’aime pas ça 🙂

  2. Chaque milieu à ses possibles….. J’adore, c’est le fondement de l’agricultûre… On est pas bien là…. Merci christophe pour ta capacité à ne pas t’aliéner à une idéologie

  3. Tres interessant, je salive ! mais avec de la garrigue du soleil en veux-tu en voilà, c’est pratiquement impossible tout ca ! j’aimerai bien une recette pour réussir là où je vis : Espagne

    1. Une des recettes du Jardin Vivant est la pluie qui cette année tombe presque tous les jours… Et mes voisins rêvent de garrigue et de soleil comme en Espagne… Chaque milieu a ses possibles.

  4. Cela fait du bien de voir qu’il y a encore des humains et j adore ton chien.

    Je fais des ruches en tronc de châtaignier et quand tu veux je viens t’en installer une.

    Tout de bon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.