Les chasseurs sont-ils les piliers de la ruralité ?

Avant, nous étions tous chasseurs, pêcheurs, cueilleurs, glaneurs… Mais il y a 40 ans, comme beaucoup, tous les hommes de ma famille, des paysans, ont raccroché le fusil quand la biodiversité a commencé à s’effriter, quand la ruralisation s’est développée à l’image de l’urbanisation.

Cet article a été publié dans le Goupil n°143 – Automne 2020 – à l’occasion des 40 ans de l’ASPAS, une association pour la protection des animaux sauvages reconnue d’utilité publique par l’État, sous le titre :

Les chasseurs sont-ils les dignes représentants du monde rural ?

Pour être représentants, il faut a minima être représentatif ou élu à cette fonction pour représenter. Un représentant de commerce ne représente pas le commerce, seulement la société qui l’emploie. De la même manière que les dictateurs s’autoproclament toujours représentants d’un monde qu’ils ne représentent pas. En revanche, ils imposent leur représentation du monde.

D’abord, où commence le monde rural et où se termine le monde urbain ?

Un monde rural peuplé également de néoruraux, mais aussi de citadins qui viennent juste dormir à la campagne. Le visage de mon village a radicalement changé en 20 ans en devenant un village-dortoir. Mais un village qui a aussi accueilli de nouveaux chasseurs… Et pas du style à partir à la chasse pour faire prendre l’air au chien. Parce que la chasse est à l’image de l’agriculture ou de n’importe quel milieu, ce n’est pas un monde homogène. Il y a une fédération interdépartementale des chasseurs d’Île-de-France, il y a des chasseurs à Paris, comme il y en a dans toutes les villes françaises. Sachant qu’en plus un tiers des chasseurs sont des cadres, cadres supérieurs et autres professions libérales, on est loin de l’image d’Épinal.

Selon les sources et le placement de la frontière entre nos deux mondes, rural et urbain, nous représentons entre 20 et 23 % de la population française. Alors, les chasseurs représenteraient 6 % de nous s’ils étaient tous de vrais ruraux. Mais si l’on retranche ceux qui viennent “dormir” chez nous et les citadins, le chiffre tombe probablement à 4 % voire moins de la population rurale. On appelle ça une minorité non représentative 🙂

Le problème de nous, les ruraux, c’est que nous habitons sur leur terrain de sports. Enfin leur territoire de chasse.

Nous avons le bruit, l’odeur, les cris et les sorties de route, comme si nous habitions au milieu d’un circuit automobile. Mais attention, nous ne sommes pas forcément tous contre la chasse, mais contre ce qu’est devenue la chasse : un loisir comme un autre.

Privés de leur loisir, le 12 septembre dernier, les englueurs de petits oiseaux se sont rebellés en brandissant dans les rues de la petite ville du premier Ministre : « La chasse, ni un sport, ni un loisir, c’est un mode de vie, une liberté de conscience. » Ils m’ont coupé la chique. Ceci dit, dans une démocratie, une minorité est par essence non représentative.


Note au sujet de l’ASPAS. On les dit radicaux, mais être radical ne veut pas dire être radicalisé dans une idéologie et prêt à semer la terreur (terroriste) et la peur, c’est seulement défendre son bout de gras dans le respect d’autrui. Et chercher sans cesse le consensus n’est ni se coucher ni s’imposer, c’est une autre voie pour avancer vers une société apaisée. Doux rêve me direz-vous, puisque la pensée définitive et jusqu’au-boutiste a toujours eu un train d’avance. Effectivement. Quant au porte-parole de l’ASPAS, Marc Giraud, que je connais bien et apprécie, il est l’exacte réplique inverse d’un intégriste.


Publié ce matin


Plus que jamais, confinement oblige, offrez nos livres en guise de cadeaux de fin d’année et participerez à sauver plus que le ver de terre, un emploi, le mi-temps de l’association ! Et le dernier livre est à 8,80 euros pour 300 pages. Franchement… Visiter la boutique


En projet : Radio ver de terre,
la radio qui met la Terre sur écoute !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial