Lettre ouverte à Madame Brigitte Bardot

Madame Bardot,

Je n’irai pas par quatre chemins pour vous dire vos quatre vérités 🙂
merci d’avoir écrit ce qui suit au Président Macron :

« Je vous engueule de n’avoir aucune envergure, de mépriser toutes les faiblesses, toutes les souffrances humaines ou animales, de n’avoir aucune empathie, aucune compassion, aucune sensibilité, aucune humanité. »

Désolé de ma brutalité, mais merde, ça fait du bien lire ça ; d’avoir mis sur le même plan la souffrance humaine et animale, puisque c’est la même qui l’anime.

Parce que la tentation animaliste de les séparer n’est pas humaine, comme si certains avaient mérité de souffrir pendant que d’autres, les vrais responsables, en font leurs choux gras en toute quiétude. Et enfin, que dire de ceux qui, par leur inaction politique, leur tiennent la porte grande ouverte : Après vous mon-saigneur !

Vous écrivez : « Alors Monsieur le Président on en a marre des bla bla bla, des débats stériles, passez aux actes. » Malheureusement, il ne l’entend pas de cette oreille, préférant les mots bleus de ceux qui se sont autoproclamés premiers écologistes de France. Et pas seulement, car les chuchoteurs sont nombreux !

C’est bien simple, depuis que j’ai ouvert les yeux, le droit animal n’avance pas. Mieux, des camps de concentration ont depuis vu le jour ; pire, ont poussé comme des champignons.

Je suis touché par votre ténacité, et je tenais à vous remercier, car depuis votre combat pour les bébés phoques, telle une guerrière sans fard, vous faites toujours front :

« J’ai 85 ans et depuis 47 ans je ne cesse de hurler, de gueuler, de supplier pour qu’enfin en France il y ait une amélioration de la condition animale dans tous les domaines. »

Pour ma part, mon engagement est plus modeste, puisque j’essaie de réhabiliter dans le modèle agricole des animaux comme le renard, l’abeille et le ver de terre, ces acteurs incontournables pour une agriculture plus naturelle et qui dure 🙂

Et même si certains disent que j’aurais réussi à changer le regard sur le ver de terre, finalement sa cause n’avance pas. Ni sur le terrain, ni au ministère de l’agriculture, ni sur le plan juridique. Je ne connais que l’échec et le recul, tant les regards restent braqués sur la performance, la compétitivité et le court terme. Et sur un temps aussi bref, qu’importe la souffrance, pourvu que ça pisse du fric.

Madame Bardot, votre œuvre est magistrale, et la France s’honorerait de vous hisser de votre vivant au « Panthéon » de ces personnes illustres qui ont consacré la plus grande partie de leur vie à une cause noble et bienveillante. Merci.

Christophe Gatineau

Ps. 50 après, les bébés phoques sont confrontés à un nouveau problème dû à l’action politique, l’inaction, car le refus d’agir est action.

Pour lire sa lettre ouverte publiée le 20 janvier 2020 : « Monsieur le Président, passez aux actes ! »

En complément, l’interview d’une autre grande figure, Allain Bougrain-Dubourg : L’exécutif n’a pas le courage de s’engager face à l’effondrement des populations d’oiseaux. L’impact des pesticides sur les espèces d’oiseaux n’est toujours pas pris en compte lors de leur process d’homologation, alors qu’ils sont la première cause directe et indirecte de l’effondrement des populations. Faut sauver l’abeille à miel, mais qui veut sauver le rouge-gorge ? Personne, car il ne rapporte rien comme tous les vauriens.
Vaut rien = sans valeur commerciale.

One thought on “Lettre ouverte à Madame Brigitte Bardot

  1. Merci d’avoir relayé le travail et le courage de Madame Bardot, malheureusement les médias ne relayent pas suffisamment et les citoyens ne sont pas prêts à se remettre en question car ils fonctionnent par le biais d’un processus dichotomique.
    Merci à vous d’éveiller nos consciences. Vous avez contribué à ma conscientisation sur des thématiques très variées car tout est lié et intriqué dans cet univers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Derniers articles

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial