Trucs & astuces : comment faire éjaculer le mâle de l’abeille ?

Extrait de l’Éloge de l’abeille publié le 15 mai 2019.

Âmes sensibles s’abstenir !

Âmes rougissantes, attention, terrain glissant tout de même, et même si ça vous démange de savoir.

– Le branle-t‑on ? 🙂

Non, rassurez-vous, mais on ne peut vous cacher que l’affaire est sacrément gore. Déjà, question insémination, savez-vous comment on fait une mule ? La mule étant l’animal hybride par excellence. Extrait :

« En Aunis, cette méthode a été longtemps utilisée pour faire des mariages forcés. En effet, la production d’une mule demande la reproduction d’un âne avec une jument, en faisant monter un baudet du Poitou sur une jument mulassière qui pèse le double de lui.

Alors comment faire envie au hi-han face à une belle d’une tête de plus, et 800 kg ? En le faisant mariner quelques jours dans le noir pour le faire monter en pression, avant de lui présenter l’arrière-train de la jument en chaleur. Et quand l’andouille se rebutait, un chuchoteur lui chuchotait quelques mots tendres à l’oreille, des “mots de mâle” pour l’encourager… 🙂

Vexé, notre âne s’élançait immédiatement pour lui balancer la sauce. Si vite, qu’il n’avait même pas le temps de lui exprimer le fond de sa pensée. Et l’amoureuse de se retourner l’air éberlué : Quel est l’imbécile qui fait l’âne derrière mon dos ? Et les oreilles en déconfiture, l’âne de lui tourner les sabots…

Pour les taureaux, comme pour le mâle abeille, la technique est différente car le but est de récolter la semence pour inséminer ultérieurement à la main. Autrefois, on prenait une vache en chaleur, et dès que le taureau lui sentait le derrière, ni une ni deux, au moment de la pénétrer, on détournait son zizi pour qu’il gicle dans un récipient. Ça marche aussi avec une vache qui n’est pas en chaleur, faut juste l’entraver pour l’immobiliser, même si ça prend un peu plus de temps, le secret étant, comme pour l’âne, de présenter l’amoureux chargé à bloc. D’ailleurs, on utilise aujourd’hui des taureaux castrés comme appâts. Ça ne change rien, car un mâle excité n’est pas très regardant.

Bref, pour le sperme d’abeilles, les récolteurs ne sont pas très bavards, mais il n’y a aucune raison pour que cette technique qui a fait ses preuves ait changé. On lui arrache la tête d’un coup sec, et pendant que ses petites pattes gigotent, on lui presse l’abdomen.

Non, non, non, ne levez pas les bras au ciel, s’il y a bien un animal qui a été formaté au fil des siècles, c’est bien le cheval. Plus grand, plus petit, plus fort, plus doux, plus rapide, en fonction de l’époque, la sélection génétique conforme des « produits » adaptés à nos besoins…

Une idée cadeau pour les fêtes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Derniers articles

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial