Opération COQUELICOT : un sachet de graines de révolutionnaire !

Vous voulez des coquelicots, semez-en, car on est jamais mieux servi que par soi-même. Vous n’avez pas de graines, pas de souci, on vous les donne. Vous n’avez pas de jardin, pas de souci, semez-les chez ceux qui en ont un ou sur votre balcon, semez-les dans les champs, réensemencez la Nature.

J’ai pas le droit...

Alors demandez au vent. Et le jour où il souffle, lancez les graines en l’air et il les emportera. Il emporte bien les molécules de pesticides, il peut bien faire ça pour vous, emporter la vie là où on la rase gratis.

Aucune loi n’interdit de jeter des graines en l’air, ni de réensemencer la planète 🙂

J’ai fait un rêve

Si tous ceux qui cliquent frénétiquement sur Facebook pour dire j’aime la Nature, j’adore la Terre, semaient une graine ou plantaient un arbre à chaque clic, c’est certain, la face de la planète en serait changée.

Sont-ils trop timides ou addicts pour passer à l’acte ? Changer un clic par un clac sur le terrain. Être des acteurs de leur vie plutôt que des consommateurs passifs de données. Bref, comment les faire passer de ce monde imaginaire au monde réel ? Après la religion, l’écran est-il devenu l’opium du peuple ? Dommage, car la vie mérite d’être expérimentée.

Beaucoup veulent des coquelicots et le manifestent dans la rue : Nous voulons des coquelicots ! Né dans une famille de paysans pauvres, et non de pov’ paysans, enfant, quand je voulais quelque chose, plutôt que de m’encourager à me lamenter sur mon sort, on me disait : Si tu le veux, fais-le !

– J’ veux la lune ! Vas la décrocher

Fais-le

Ceux qui veulent plus de coquelicots, veulent donc la peau des pesticides. Mais comme l’ère des poisons semble plus tenace qu’une trace de pneu, il faut porter le fer faire en semant la vie là où on donne la mort…

Avant, c’était pas mieux, mais différent. Par exemple, quand on voulait planter un cerisier, on allait dans le bois en chercher un, puis on le greffait. C’était simple. Mais aujourd’hui, c’est encore plus simple. Et fort heureusement, car si à l’époque les bois étaient des repères de diversité biologique, aujourd’hui ils ont été remplacés par des plaines ou des alignements d’arbres que les gens appellent des forêts.

Mais la culture d’arbres ne fait pas une forêt, ça y ressemble, mais c’est tout. Comme Canada dry :  « Ça a la couleur de l’alcool, le goût de l’alcool… mais ce n’est pas de l’alcool ». Comme la campagne n’est pas Nature, ça y ressemble, mais ça reste un milieu ruralisé par analogie à urbanisé.

À la mondialité, les banquiers, les actionnaires et les élites brandissent la ruralisation, l’urbanisation et la mondialisation galopante : un monde barbare sans humanité. Bref,

Le végétal, l’animal oublié

On cite les insectes, les oiseaux, les abeilles, les vers de terre… mais rarement la dégringolade de la diversité végétale.

Dans ces grandes plaines céréalières, dans les vignes, les vergers… essayez de trouver un pissenlit, un chardon, une ortie, un bouillon blanc, un bleuet, un coquelicot et j’en passe. Même dans les prairies. Même dans les forêts, combien de variétés se côtoient ? Uniquement celles qui ont une valeur commerciale, le reste est passé au glyphosate… Ainsi, je me remémore qu’ados, j’étais déjà de la mauvaise graine, en disséminant déjà celles des mauvaises herbes.

Il n’y a ni mauvaises herbes ni mauvais hommes. Il n’y a que de mauvais cultivateurs.

Victor Hugo. Les Misérables

AGIR, c’est facile, gratuit,
et c’est bon pour le moral

D’août à novembre, quand les mauvaises herbes sont en graines, n’hésitez pas à les récolter pour les ressemer ailleurs… D’abord, vous les aiderez à revenir là où elles ont été bannies, ensuite, à résister tout en résistant à l’oppresseur:)

Réensemençons la nature

Parce qu’au nom de quel droit ou de quel dieu, certains coupent l’alimentation de nos enfants en détruisant les sols, les sources, les rivières, les océans. Sans oublier la cerise sur le gâteau : l’air, irrespirable. Et à l’exemple de l’ours, le seul moyen pour faire revivre la vie, est de la réintroduire comme on réintroduit une espèce.

Le coquelicot,
symbole de la résistance

Bien avant le mouvement des coquelicots, cette fleur avait illustré mes 2 premiers livres sur la permaculture, avec une photo prise dans les champs de mon enfance. Des prés transformés depuis en une immense plaine céréalière balayée par les vents marins, où ni âme ni arbre n’y vit. Et dans un champ de blé vert, comme un cheveu sur une soupe, ce coquelicot résistait comme la Liberté dans un Delacroix.

Eugène Delacroix – La Liberté guidant le peuple lors des Trois Glorieuses – 1830

Le coquelicot,
une plante mellifère

Comme le bleuet, le coquelicot est une plante mellifère et messicole inféodée aux champs de céréales, et plus particulièrement à ceux de blé. Il se cultive très facilement dans un jardin, se sème à l’automne ou au printemps, mais il craint la concurrence. Aussi, il doit être désherbé pour faire de belles fleurs, un pied en faisant plusieurs, 10, 20, 30 si on lui offre un gîte et couvert de qualité 🙂

Opération Coquelicot

Nous avons “retrouvé” un pochon de graines de coquelicot, quelques milliers récoltées dans notre jardin.

Notre engagement est de vous en donner gratuitement, en retour, le vôtre sera d’en récolter les fruits pour les offrir autour de vous.

Lire la suite

84 réflexions sur “Opération COQUELICOT : un sachet de graines de révolutionnaire !

  1. Bonjour,
    Est-il toujours possible d’avoir un sachet de graines pour notre terrain ?
    Cordialement

  2. allez j’adore cette plante et moi qui cultive sans pesticide depuis plusieurs années elle me manque…..je fais du maraîchage bio dans le sud de la France.

  3. Super initiative!
    On ne serai pas contre quelques graines en plus pour notre prairie melifere! 2000m2 rendue à la nature!

  4. Superbe initiative. Dans l’attente de la marche à suivre pour recevoir les graines de coquelicots. Pourriez vous également m’expliquer comment on fait pour récupérer les graines sur les coquelicots qui poussent afin de semer de nouveau celles ci. Merci d’avance. Bien à vous.

    1. Bonjour,

      Une fois les pétales tombées, quand la tige qui supporte le réceptacle floral commence à brunir, vous la coupez pour récupérer les graines. Belle journée.

  5. Bonjour,
    Super des coquelicots de magnifiques couleurs, une aubaine pour les butineurs.
    du rouge dans notre patio au travail.
    Puis-je en avoir?
    merci

  6. Bonjour,
    Quelle belle idée ! Les coquelicots…. Toutes mon enfance, il y a 25 ans on en avait plein les jardins, quelle tristesse aujourd’hui. Je suis à 200% pour en mettre plein mon terrain !
    Merci pour tout !

  7. Des coquelicots pour le nouveau verger potager que nous avons fabriqué devant l’école, ce serait formidable ! Merci

  8. les coquelicots me rappellent mon enfance à la campagne, où les enfants partaient se balader sans crainte à travers les champs… ah que de coquelicots il y avait alors! ils me manquent et j’en planterais très volontiers autour de ma maison. pourquoi est-on pris dans un tel engrenage qu’on ne pense même plus à retrouver ce qui faisait notre plaisir ? grâce à vous et à votre bonne idée, je prendrai le temps de replanter des coquelicots! merci

  9. Fantastique idée, j’ai tout l’espace naturel pour pouvoir semer des coquelicots! merci de m’envoyer un sachet SVP

    1. Demain, un article sera publié pour vous expliquer la marche à suivre pour recevoir vos graines. Belle journée

  10. Je suis animatrice en école et centre de loisirs et parallèlement bénévole dans une association pour laquelle j’effectue des semis et rempotages de légumes et de fleurs. Bravo à ce projet coquelicot !!! Si je pouvais l’étendre dans mon entourage ce serait un plaisir !!!

  11. Super ! Je démarre un jardin avec les enfants de mon centre de loisirs.
    Nos premières fleurs seront des coquelicots !! 😉

  12. C’est une très bonne initiative, j’ai déjà semé du trèfles pour les abeilles.
    j’espère en faire autant avec les coquelicots !

    1. Déjà reçu les graines de trèfles, et j’attends Avec impatience celles de coquelicots que je vais partager avec mon entourage.Nos abeilles Normandes vont pouvoir s’en donnees

  13. Je crée tout mon parterre devant ma maison avec des fleurs pour les abeilles. Je commence juste. Des coquelicots, ce serait magnifiques ! 🙂

    1. Super ! Jolie fleur de mon enfance où le moindre mur abritait ces belles demoiselles. Les coquelicots sont mon quotidien tous les 1er vendredis de chaque mois et la lutte contre les pesticides… un cheval de bataille…que nous gagnerons

  14. Superbe initiative ! ! !
    Les coquelicots me rappelle mon enfance ! A courir dans champs de blé pleins de coquelicots
    559

  15. bonjour,
    J’adore l’idée, les fossés de mon enfance en étaient décoré et le glyphosate est arrivé… 🙁
    Merci

    1. Bonjour, je serai heureuse de participer à ce joli projet…
      Merci à vous pour cette initiative

  16. Bonsoir,
    Je souhaiterais également participer à cette opération,car j’ai une revanche à prendre.J’avais semé des coquelicots à la porte d’entrée,et les services de la ville de Limoges me les ont cramé le mois dernier !
    Merci

    1. Bonsoir ,
      Soucieuse de faire un geste pour mon environnement , moi et mon conjoint avons plusieurs ruchers et souhaitons les agrémenter de fleurs melliferes pour nos filles ailees ..
      Il est grand temps de redevenir éco responsable !
      Bravo à vous !!

      D’avance un grand merci pour ces précieuses graines de coquelicots

  17. bonjour,

    Je suis de Creuse (limite Haute-Vienne et j’aimerai recevoir un sachet de graines que j’aurais le bonheur de semer dans mon jardin

    Merci beaucoup pour cette belle initiative

  18. Quelle très très belle idée !!! Et vive le coquelicot et toutes ses copines et copains (herbes folles, bleuets, têtes de loup…..).
    Je veux bien participer à cette initiative.

  19. Bravo pour votre initiative.
    Je fais partie d’une association de potagers partagés en Gironde. Nous serions preneur d’un ou deux sachets de graines pour agrémenter nos pare-terre de fleurs et notre parcelle jachère fleurie que nous allons.mettre en place ce printemps.
    Merci d’avance !
    J’attends votre mail avec votre adresse postale pour vous envoyer l’enveloppe timbrée

    1. Julien,

      Comme il est indiqué dans l’article, vous devez utiliser le formulaire de contact pour répondre.

      Vu les centaines de demandes que nous recevons, c’est le seul moyen pour que votre demande soit prise en compte. Quant au nombre de sachets nous ferons le point en début de semaine prochaine pour répartir au mieux.

      Cordialement,

    2. Bonjour ! Et bravo pour cette chouette idee. Ca serait super que je puisse planter des coquelicot dans mon jardin.

  20. Bonjour, nous commençons un jardin en permaculture, même si mon conjoint pense que je suis dans l’utopie 🙁 je m’accroche et les coquelicots font forcément partie du paysage même si je me désole d’en voir de moins en moins dans les prairies.

    1. Bonjour,
      Mon conjoint ne donnait pas cher non plus de ma « nouvelle lubie » il y a trois ans ( d’autant que le défi réclamait la participation de ses muscles ).
      Il est aujourd’hui complètement converti et, après une journée de travail dans le monde des «  sauvages », le petit banc du potager est son lieu de détente favori.
      Quand on sème une lubie il faut parfois s’attendre à gérer des profits inattendus

    1. J’ai descendu dans mon jardin
      Pour y cueillir du romarin.
      Gentil coqu’licot, Mesdames! 😉

      Je veux bien également un sachet de graines, merci

  21. J’habite à La Réunion, et je ne peux hélas pas planter de coquelicot ni de graines extérieures, afin de protéger les plantes endémiques.
    Adorant les coquelicots, nous décorons notre maison avec ce motif. Je soutiens votre initiative à 200%. Belle journée à vous !

  22. J ai tout ce qu il me faut comme graines sauvages, les récoltant moi même, mais j adore votre initiative ❤️
    Béné

    1. Bonjour
      Puis-je vous demander l’ader Pour recevoir un sachet de graines de coquelicots s’il vous plaît, j’aime beaucoup ces fleurs et il n’y en a que très peu par chez moi finalement. Est-ce que je pourrai vous en demander un sachet pour ma classe également s’il vous plaît ?
      Merci beaucoup.

  23. Bonjour ! J’ai la chance d’avoir un jardin. Je me promène souvent. Je veux bien semer des graines au bord des chemins.

  24. Bonjour,
    Mes élèves de maternelle et moi-même nous voulons des graines de coquelicot afin d’ensemencer les abords campagnards de l’école. Merciiiii

    1. Bonjour
      Je voudrais colorer mon village et attirer les abeilles. Puis je avoir des coquelicots svp ? Merci <3

  25. Nous voulons des coquelicot !!! Partout où nous serons, partout où nous irons, de nouvelles graines seront semées. Des graines d’espoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *