Pourquoi est-il urgent de sauver le ver de terre ?

« La disparition des vers de terre est un phénomène aussi inquiétant que la fonte des glaces. »

Hubert REEVES, Envoyé Spécial du 3 mai dernier, avec un argument largement suffisant pour procéder d’urgence à son sauvetage.

Un ver de terre aussi isolé dans le modèle agricole que ce pauvre ours sur la photo ; ours dont je ne donnerais pas cher de sa peau ! Et comme le projet, Sauver le ver de terre, l’un des premiers marqueurs de la biodiversité et de la bonne santé des sols, vise à le réhabiliter dans le modèle agricole, ça tombe plutôt bien. Voilà déjà 2 bonnes raisons.

Par ailleurs, savez-vous que le ver de terre n’a jamais été aussi près d’être une grande cause nationale ? Tout dépend maintenant de votre promptitude à cliquer ; un clic d’autant plus rapide à faire quand il est validé avec votre compte facebook ou Google. Ou les 2 !

L’élection citoyenne est terminée, et le ver de terre, 2ème projet préféré des Français, est arrivé en TÊTE de la catégorie biodiversité ; un succès pour cette bestiole qui nous interroge sur l’alimentation de demain.

Résister,
se coucher
ou se résigner !

La cause du ver de terre est une cause juste que nous devons à nos enfants. Alors à vous de décider si nous devons RÉSISTER ou nous coucher en signe de résignation. Voici le classement provisoire à quelques jours de la fin de l’élection, le ver de terre est toujours le 2ème projet préféré des français mais les jeux ne sont pas faits.

Dire que pour une fois, le gouvernement demande aux citoyens de choisir ; dire qu’il s’est engagé à respecter ses choix, ce serait dommage que si près du but, la cause du ver de terre et d’une agriculture durable et sans pesticide s’écroulent au moment de franchir la ligne d’arrivée.

La disparition du ver de terre est “un bon exemple du fait qu’une toute petite chose à peine visible peut prendre une importance majeure”. Hubert REEVES

Au cœur
de la transition écologique,
est le ver de terre !

Et oui, l’avenir de nos générations futures repose aujourd’hui sur cette bestiole qui vit dans la terre et qui représente la première biomasse animale terrestre. Et c’est sa disparition qui signe la santé précaire de nos sols. Et un sol en mauvaise santé est à l’image d’un puits à sec ou d’un sein tari, il n’est plus nourricier.

En effet, vu que 95 % de notre alimentation dépend des sols et que les sols disparaissent avec les vers de terre sous les effets de l’érosion, elle-même amplifiée par l’absence de vers de terre, nul besoin d’un dessin pour saisir que nous leur préparons un dessein funeste. Alors pourquoi le ver de terre est-il au cœur de l’alimentation de demain ? Parce qu’il possède un pouvoir…

Le pouvoir du ver de terre,
ossature de la fertilité

Et un pouvoir qu’il est le seul à posséder. Pas un pouvoir surnaturel, mais celui de labourer en permanence les sols pour les garder jeunes, frais, printaniers, ventilés, aérés, meubles, dynamiques, gras, fertiles, féconds. Raison pour laquelle on le désigne comme l’ossature de la fertilité, la colonne vertébrale des sols cultivés.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *